Québec en avant

Pour un Québec fort et prospère

Projet

Port de Trois-Rivières

  • Catégorie : Fabrication et manufacture
  • Région : Mauricie
  • En attente

En bref

Un port important pour l’avenir de la région.

Description

En 2008, l’Administration portuaire de Trois-Rivières (APTR) a dévoilé son plan de modernisation du port de Trois-Rivières, intitulé Cap sur 2020. Ce plan, dont l’échéancier s’étale sur une période de 12 ans, nécessitera un investissement estimé à 146 millions de dollars. Il vise notamment l’augmentation des espaces d’entreposage extérieur, l’amélioration de l’entreposage intérieur, la mise en place de voies d’accès routier, mais aussi l’ajout de voies ferrées pour augmenter la capacité ferroviaire. Le plan Cap sur 2020 a pour objectif de doter le port de Trois-Rivières d’infrastructures modernes, productives et intégrées à son milieu en support à une main-d’œuvre compétente.

Trois étapes sont nécessaires à la réalisation du plan de modernisation. Premièrement, il s’agit d’aménager des espaces publics à proximité du parc portuaire, de délimiter le périmètre portuaire en revoyant les accès routiers, de reconfigurer des hangars, d’ajouter des voies ferrées et d’embellir les abords du site portuaire. Cette première phase du plan se déroulera de 2009 à 2012 et entrainera un investissement de 36 millions de dollars.

La seconde étape, dont les travaux sont envisagés pour la période s’échelonnant entre 2013 et 2016, concernera principalement le bassin, ainsi que les équipements de manutention. L’investissement prévu pour cette phase s’élève à 50 millions de dollars.

Enfin, la troisième étape, sera essentiellement orientée vers la construction et/ou la reconstruction de certaines sections du port. Cette phase s’étendra de 2017 à 2020 et l’investissement nécessaire à sa réalisation est estimé à 60 millions de dollars.

En juillet 2009, l’APTR a annoncé avoir complété le financement essentiel au début des travaux de la phase 1, soit pour 2009-2010. Il est évalué à 14,8 millions de dollars, dont 2 millions du gouvernement provincial, 5,9 millions du gouvernement fédéral, et 6,9 millions qui viendront des fonds propres de l’APTR.

Retombées économiques

  • Création de 1 242 emplois au Canada, dont 884 au Québec.
  • 128,2 millions$ annuellement, dont 67,8 M$ directs, 25,8 M$ indirects et 32,6 M$ induits.
  • Recettes gouvernementales d’environ 14,6 millions de dollars chaque année.

Mise à jour le 2012-04-03 14:46:42